http://www.neoxam.com/
Smartco en Anglais Smartco en Français
SmartCo/Our vision of EDM
SmartCo

Smartco

La finance, en tant qu’activité immatérielle, n’est en fait qu’un processus très complexe de traitement l’information.

Smartco

Documentation ...
Webdemo ...
Training ...

L’Enterprise Data Management

Entreprise Data Management : de quoi parle-t-on ?

Pour répondre à cette question, nous vous invitons préalablement à vous en poser d’autres :

  • Avez-vous une idée de combien une banque peut perdre si l’information financière que sa salle de marché utilise est fausse ou incomplète ? L’exemple récent des dérivés de crédit sous-évalués et aux données sous-jacentes mal décrites et peu comprises, même par les professionnels du secteur, et de la crise majeure résultante nous a apporté une nouvelle preuve de l’importance pour une banque d’une bonne politique de gestion de l’information financière et du risque de contrepartie.
  • Quel est le coût et le risque maximum qu’une banque peut se permettre d’accepter dus à des transactions financières annulées ou retardées pour cause d’incohérence entre les données utilisées par les différents systèmes informatiques utilisés ? ?
  • Une institution financière peut-elle dépendre d’une seule et unique source d’information pour valoriser ses portefeuilles et ses actifs, en particulier lorsqu’elle traite de produits non cotés ? Quelque soit la source en question et son niveau de fiabilité, il apparait judicieux lorsqu’on parle de sommes s’élevant souvent à plusieurs dizaines ou centaines de milliards, de disposer d’au moins une seconde source d’information, voir plus, pour ne serait-ce que la comparer avec la première et en vérifier constamment la pertinence.
  • Quel est le coût de traitement de toutes les données saisies manuellement plusieurs fois par plusieurs départements différents pour cause d’intégration inefficace ou partielle entre leurs systèmes respectifs ?
  • De par la multiplicité de leurs activités et filiales, les grands groupes bancaires paient souvent plusieurs fois la même information financière à leurs revendeurs, voir continuent souvent de payer des données dont ils n’ont plus l’utilité. Toute personne connaissant le coût des données de marché sait aussi qu’une réduction de 10 à 20% du budget lié grâce à une meilleure gestion des flux et de la consommation faite est en soi une raison suffisante pour justifier la mise en œuvre de SmartCo DataHub.
  • Combien de temps pouvez-vous vous permettre de faire patienter un trader, un product structurer ou un analyste quant qui vous demande urgemment l’accès à de nouveaux périmètres d’informations ? Un jour ? Une semaine ? Un mois ? Peut-être avez-vous déjà été témoin dans votre société d’une personne ayant le besoin impérieux de créer un produit structuré d’un nouveau type ou cherchant un accès automatisé à des données climatiques ou liées aux émissions de CO2. Quel a été le niveau de réactivité de votre département informatique pour répondre à ces besoins et fournir l’infrastructure technique requise ?

La plupart des réponses à ces questions aboutissent à la même conclusion : efficacité opérationnelle et gestion de données sont des notions intrinsèquement liées, et une politique d’EDM adéquate est aujourd’hui une nécessité pour rester attractif et survivre sur des marchés financiers toujours plus compétitifs.

SmartCo est l’un des participants les plus actifs du monde de l’Enterprise Data Management pour la finance. Ce terme n’est pas toujours clairement compris.

Pour simplifier, il est possible de décrire l’EDM comme le processus visant d’une part à l’amélioration de la qualité et de la cohérence des données utilisées par une entreprise et d’autre part à sa diffusion transparente et simple à tous les départements internes la nécessitant, avec pour objectif une amélioration globale de son efficacité opérationnelle et de sa capacité à s’adapter rapidement aux changements de marché.

Les avantages générés par cette même politique de gestion de données une fois opérationnelle compensent largement les difficultés et coûts liés à sa mise en œuvre initiale. Le monde de la finance, immatériel, où tout n’est que traitement de données, est ainsi l’un de ceux où les besoins en EDM ont été les plus rapidement et massivement identifiés. Ce constat est particulièrement vrai ces dernières années qui ont vu progresser de manière drastique les volumes échangés grâce à l’amélioration de l’automatisation des systèmes informatiques chez tous les acteurs concernés.

La mise en place de politiques effectives de gestion de données est aussi depuis peu accentuée par les nombreuses fusions et acquisitions que nous constatons au sein des institutions financières, et à la nécessité de rationaliser l’information utilisée par des groupes toujours plus grands, plus complexes et plus internationaux. Une réglementation toujours plus précise et exigeante en matière de conformité et de reporting légal force aussi les acteurs financiers à maitriser et consolider plus finement l’information utilisée par chacune de leurs branches. On a du mal à imaginer ces trends ralentir dans les années à venir. La maitrise de l’information via la mise en place de politique d’Enterprise Data Management est un facteur de survie. Et SmartCo propose les meilleures solutions logicielles pour atteindre cet objectif.

To know more…